Les FATWAS

English

BISMILLAHI AR-RAHMANI AR-RAHIM

Praise be to Allah, Lord of the Universe. Prayers and Blessings be upon our Lord Mohamed, the ultimate Prophet and Messenger, on his kins and Companions.


RESOLUTION N° 101/3/10

ON SACRIFICIAL ANIMALS AND SHARI ‘ A RULES FOR SLAUGHTERING THEM

The Council of the Islamic fiqh Academy, holding its Tenth session in Jeddah (Kingdom of Saudi Arabia), from 23 to 25 Safar 1418H (28 June to 3 July 1997);

Having taken cognizance of the research papers prepared and relating to "Sacrificial animals and Shari'a rules for Slaughtering them" and Having listened To discussions held around this topic, with the participation of Fiqh scholars, physicians and nutrition specialists;

Recalling that animal slaughtering is one of the issues subject to Shari'a rules confirmed by the Holy Book and the Tradition (Sunnah) of the Prophet (PBUH); observing these rules is part and parcel of the respect towards Islamic tenets and signs distinguishing a Muslim from a non-Muslim.

Recalling also the saying of the Prophet (PBUH) : "He who does his prayer as we do ; who turns his face as we do towards the Qibla, who eats the meat of the animal we have slaughtered, that one is a Muslim and enjoys the protection of God and His Prophet".

DECIDES THE FOLLOWING:

First:


The lawful killing of an animal is carried out according to one of the following methods :

1. Cutting the throat of the animal (Dhabh) : it consists in cutting the esophagus, the two jugular veins and the pharynx of the animal. This is the method preferred by Shari' a for killing cattle, sheep, goats and poultry. It is also permitted for other animals.



Français

BISMILLAHI AR-RAHMANI AR-RAHIM

Louange à Allah, Seigneur de l'Univers. Prières et bénédictions soient sur notre Seigneur Mohamed, le prophète ultime et Messager, ses parents et ses Compagnons


RESOLUTION N ° 101/3/10

SUR LE SACRIFICE D'ANIMAUX ET SHARI 'A, REGLES POUR LEUR ABATTAGE

L’Académie de fiqh Islamique a tenu sa dixième session, à Jeddah (Royaume d'Arabie Saoudite), à partir de 1418H Safar 23-25 (28 Juin to 3 Juillet 1997);

Ayant pris connaissance des documents de recherche préparés et relatifs aux "Animaux de sacrifice et des règles pour leur abattage » Après avoir écouté Pour des discussions tenues autour de ce thème, avec la participation de chercheurs Fiqh, les médecins et les spécialistes de la nutrition ;

Rappelant que l'abattage des animaux est l'une des questions soumises à des règles de la charia confirmées par le Livre Saint et la Tradition (Sunna) du Prophète (PSL) ; l'observation de ces règles fait partie intégrante du respect envers les principes islamiques et constitue les signes distinctifs d'un musulman et d’un d'un non-musulman.

Rappelant également la parole du Prophète (PSL) : «Celui qui fait sa prière comme nous le faisons, qui tourne son visage comme nous le faisons vers la Qibla, qui mange de la viande des animaux que nous avons abattus, celui-là est musulman et jouit de la protection de Dieu et de Son Prophète ".

DECIDE CE QUI SUIT :

Premièrement :


La mise à mort légale d'un animal est effectuée selon l'une des méthodes suivantes :

1. Coupe de la gorge de l'animal (Dhabh): cela consiste à découper l'œsophage, les deux veines jugulaires et le pharynx de l'animal. C'est la méthode préférée par la Sharia pour tuer le bétail, les ovins, caprins et volailles. C’est aussi autorisé pour d'autres animaux.



English

2. Slaughtering (Nahr): it consists in plunging a knife in the base of the neck. This is the method preferred by Shari' a for killing camels and similar animals. This method is also tolerated for the killing of cattle.

3. Immolation ('Aqr): it consists in wounding an animal when there is no other choice, at any part of the body. This method is applied for wild animals hunting of which is lawful (Halal), or ferocious domestic animals.

If the animal is captured alive, it should be slaughtered or have its throat cut.

Second: Lawful killing of an animal is subject to the following conditions:

1. The person performing the killing must be of age and enjoying full mental faculties ; he must be a Muslim or belonging to areligion of the Book (Jews or Christians). The meat of an animal killed by pagans, atheists, non-believers, Mazdeans, renegades, or any other infidels, at the exception of the People of the Book, is prohibited for consumption.

2. The killing must be performed with a sharp cutting instrument, either made of iron or other metal, able to make the blood spurt. Teeth (ivory) or fingernails cannot be used.

3. It is prohibited to eat the meat of animals killed by suffocation, or knocked out with a blunt object (stone, stick, etc.), or killed after a deadly fall from an elevated spot or in a ravine or after receiving a blow from the horn of another animal, or the remains of an animal devoured by wild animals or birds of prey not trained for hunting. Nevertheless, if the animal is captured alive, then slaughtered, it is lawful (Halal) to eat it.

4. The person performing the killing must invoke the Name of God at the beginning of the operation. The use of a recorded "Takbir" cannot replace the act of "Takbir" (invocation of the Name of God). But if the person performing the killing forgets to invoke the Name of God, the meat of the killed animal is still lawful (Halal) for consumption, according to Shari' a.



Français

2. Abattage (Nahr) : cela consiste à plonger un couteau dans la base du cou. C'est la méthode préférée par la « Sharia »pour tuer des chameaux et les animaux similaires. Cette méthode est également tolérée pour tuer les bovins.

3. Immolation ('Aqr) : cela consiste à blesser un animal quand il n'y a pas d'autre choix, dans n'importe quelle partie du corps. Cette méthode est appliquée pour la chasse des animaux sauvages qui est licite (halal), ou des animaux domestiques féroces.

Si l'animal est capturé vivant, il doit être abattu ou avoir la gorge tranchée.

Deuxièmement : le fait de tuer un animal légalement est soumis aux conditions suivantes :

1. La personne qui effectue la mise à mort doit être majeure et jouir de la pleine faculté mentale, il doit être un musulman ou appartenir à une religion du Livre (juifs ou chrétiens). La viande d'un animal tué par des païens, les athées, les non-croyants, mazdéens, des renégats, ou autres infidèles, à l’exception des gens du Livre, est interdite pour la consommation.

2. Il faut tuer l’animal avec un instrument tranchant, soit en fer ou autre métal, en mesure de faire la poussée du sang. Teeth (ivoire) ou les ongles ne peut pas être utilisé.

3. Il est interdit de manger la viande d'animaux tués par suffocation ou assommé avec un objet contondant (pierre, bâton, etc), ou tués après une chute mortelle d'un endroit élevé ou dans un ravin ou après réception d'une coup de la corne d'un autre animal, ou les restes d'un animal dévoré par des animaux sauvages ou des oiseaux de proie non dressées pour la chasse. Néanmoins, si l'animal est capturé vivant, puis abattu, il est licite (halal) de le manger.

4. La personne qui effectue la mise à mort doit invoquer le nom de Dieu au début de l'opération. L'utilisation d'un enregistrement "Takbir" ne peut remplacer l'acte de "Takbir" (invocation du Nom de Dieu). Mais si la personne qui effectue la mise à mort oublie d'invoquer le nom de Dieu, la viande de l'animal tué est toujours licite (Halal) à la consommation, selon la Shari 'a.



English

Third: The killing of an animal should be performed with a decent behavior, as required by Shari' a , like being merciful and gentle towards the animal, before, during and after the killing.

The sharpening of the instrument should not be performed in front of the animal. An animal should not be slaughtered in front of another animal. It is forbidden to kill an animal with a non-sharpened instrument. The animal to slaughter should not be tortured. No part of its body should be cut off and it should not be skinned, or thrown into boiling water, or plucked, before one makes sure it is completely dead.

Fourth: The animal to be slaughtered must be free from any contagious disease that would alter the consistency of its flesh and harmful to the consumer's health. This sanitary requirement is imperative concerning the meat sold on the market place or imported.

Fifth:

1. The lawful slaughtering must, in principle, be carried out without knocking out the animal, since the Islamic method, by its requirements and rules, is the best because it is more merciful towards the animal and shortens its suffering. Therefore, it is requested from the concerned authorities to develop the means and tools to be used in slaughtering large animals, so as to fully comply with these requirements.

2. While complying with the provisions of here above paragraph 1, it is permitted to eat the meat of an animal slaughtered in a lawful way, after it is knocked out, when it is technically certified that the animal did not die from this operation before it is slaughtered. This procedure is defined as follows by experts :

a) Application of two electrodes on the temples or the forehead or the nape of the animal.

b) The voltage must be between 100 and 400 volts.

c) The electric power must be between 0,75 to 1 ampere for sheep and between 2 and 2,5 amperes for cattle.



Français

Troisièmement : La mise à mort d'un animal doit être effectuée de façon décente, comme requis par la Shari 'a, comme étant miséricordieux et doux envers les animaux, avant, pendant et après l’abattage.

L'affûtage de l'instrument ne devrait pas être effectuée en face de l'animal. Un animal ne doit pas être abattu en face d'un autre animal. Il est interdit de tuer un animal avec un instrument non-aiguisé . L'animal à l'abattage ne doit pas être torturé. Aucune partie de son corps ne doit être coupée et ne devrait pas être dépouillée, ou jetée dans l'eau bouillante, ou pincée, avant que l'on ait fait en sorte qu'il soit complètement mort.

Quatrièmement : L'animal à abattre doit être exempt de toute maladie contagieuse qui modifierait la consistance de sa chair et pourrait nuire aux consommateurs en matière de santé. Cette exigence est un impératif sanitaire concernant la viande vendue sur le marché ou importée.

Cinquièmement :

1. L'abattage légal doit, en principe, être effectué sans sortir les animaux, puisque la méthode islamique, par ses exigences et les règles, est la meilleure parce qu'elle est plus clémente envers les animaux et abrège leur souffrance. Par conséquent, il est demandé aux autorités compétentes de développer les moyens et outils à utiliser dans l'abattage des animaux de grande taille, de manière à se conformer pleinement à ces exigences.

2. Tout en respectant les dispositions du paragraphe 1 ci-dessus, il est permis de manger la viande d'un animal abattu d'une manière légale, lorsqu’il est techniquement certifié que l'animal n’est pas mort de cette opération avant qu'il ne soit abattu. Cette procédure est définie comme suit par les experts :

a) Application de deux électrodes sur les tempes ou le front ou la nuque de l'animal.

b) La tension doit être comprise entre 100 et 400 volts.

c) L'énergie électrique doit être comprise entre 0,75 à 1 ampère pour les ovins et entre 2 et 2,5 ampères pour le bétail.



English

d) The electrical shock must last 3 to 6 seconds.

e) It is prohibited to knock the animal out with a needle gun, an axe, a hammer or by inflating the animal as in the English method.

f) It is prohibited to knock out poultry by electric shock, experience having demonstrated that in this method many animals die before they are slaughtered.

g) It is allowed to eat the meat of an animal slaughtered after knocking it out with the use of a mixture of carbon dioxide and air or oxygen, or by using a round- headed pistol that would not provoke the death of the animal before it is slaughtered.

Sixth: Muslims living in Islamic countries must try, through legal ways, to obtain permission to slaughter animals according to the Islamic method, without knock out.

Seventh: Muslims traveling abroad or living in a non-Islamic country are allowed to consume the meat of lawful animals slaughtered by People of the Book, after making sure it is free from any forbidden ingredient. This meat is however prohibited if it is proven that the animal has been killed using a prohibited method.

Eighth: In principle, the killing of poultry or other animals must be done manually; however, it is permitted to use mechanic instruments for slaughtering poultry, if conditions stipulated in Paragraph

"SECONDLY" are met. It is permitted to invoke the Name of God once before the slaughtering of several animals, provided that there is no interruption in the process. If the operation is interrupted, the invocation must be repeated.

Ninth:

1. If meat are imported from countries where the majority of the population is from the People of the Book and where animals are killed in modern slaughterhouses, following one of the lawful methods and abiding by the conditions set by Shari'a in this regard in Paragraph "Secondly", their consumption is lawful, in compliance with the Divine Words: "... The food of the People of the Book is lawful to you..." (Surat The Table Spread / Al-Ma'idah — V. 6).



Français

d) Le choc électrique doit durer de 3 à 6 secondes.

e) Il est interdit de frapper l'animal avec un fusil à aiguille, une hache, un marteau ou en gonflant l'animal comme dans la méthode anglaise.

f) Il est interdit de frapper la volaille par un choc électrique, l'expérience ayant démontré que, dans cette méthode de nombreux animaux meurent avant d’être abattus.

g) Il est permis de manger la viande d'un animal abattu l’avoir frappé en utilisant un mélange de dioxyde de carbone et d’air ou d'oxygène, ou en utilisant un pistolet à tête ronde qui ne provoquent pas la mort de l'animal avant qu'il ne soit abattu.

Sixièmement : les musulmans vivant dans les pays islamiques doivent essayer, par des moyens juridiques, d’obtenir la permission d'abattre les animaux selon la méthode islamique sans assommer.

Septièmement : Les musulmans voyageant à l'étranger ou de vivant dans un pays non-islamique sont autorisés à consommer la viande des animaux abattus légalement par des personnes du Livre, après s'être assurés qu'elle est exempte de tout ingrédient interdit. Cette  viande est toutefois interdite s'il est prouvé que l'animal a été tué à l'aide d'une méthode interdite.

Huitièmement : En principe, l'abattage des volailles ou d'autres animaux doit se faire manuellement, mais il est permis d'utiliser des instruments mécaniques pour l’abattage de la volaille, si les conditions prévues à l'article "AUTRE" sont remplies. Il est permis d'invoquer le Nom de Dieu une fois, avant l'abattage de plusieurs animaux, à condition qu'il n'y ait pas interruption dans le processus. Si l'opération est interrompue, l'invocation doit être répétée.

Neuvièmement :

1. Si la viande est importé de pays où la majorité de la population est composée gens du Livre, et où les animaux sont tués dans des abattoirs modernes, suivant l'une des méthodes légales et dans le respect des conditions prévues par la charia à cet effet au paragraphe "Deuxièmement", leur consommation est licite, en conformité avec les paroles divines : “...La nourriture des Gens du Livre est licite pour vous ...” (Sourate La Table / Al-Maidah - V. 6).



English

2. Meat imported from countries where the majority of the population does not belong to the People of the Book are forbidden, since there is a strong suspicion that the slaughtering of the animals has been carried out by an unauthorized person in regard of Shari' a.

3. Consumption of meat imported from countries defined in Paragraph 2 here above is permitted if the slaughtering process is supervised by an authorized Islamic institution and if the person carrying out the operation is a Muslim or from the People of the Book.

THE COUNCIL RECOMMENDS THE FOLLOWING:

1. Governments of Islamic countries are hereby invited to approach the authorities of non-Muslim countries where Muslim live, so as to offer the Muslim community the possibility to slaughter animals using method acceptable to Shari' a without knocking them out.

2. To eliminate all problems arising from the importation of meat from non-Muslim countries, it is necessary to implement the following measures:

a) To develop livestock in Islamic countries in order to achieve self-sufficiency in this field.

b) To limit, as much as possible, the import of meat to Islamic countries.

c) To import live animals and slaughter them according to the Islamic method, so as to make sure that conditions set by Shari' a are observed.

d) To request the Organization of the Islamic Conference to set up a unique Islamic Body in order to improve the control operations of imported meat, and thus by creating an institution entrusted with the

task of setting detailed rules specifying Shari'a conditions for slaughtering and to carry out directly on the spot the control and supervision of this task, with the assistance of experts in Shari'a and technicians. A distinctive trademark registered and protected internationally by law would validate meat certified by this body.

e) Endeavor in view of making of the institution mentioned in paragraph (d) the only authority entrusted with carrying out this mission of control and calling upon countries to recognize only authority.



Français

2. Les viandes importées de pays où la majorité de la population n'appartient pas au peuple du Livre sont interdites, car il y a une forte suspicion que l'abattage des animaux ait été réalisée par une personne non autorisée par la Shari'a.

3. La consommation de viande importée des pays définis au paragraphe 2 ci-dessus est permise si le processus d'abattage est supervisé par une institution islamique autorisée et si la personne qui effectue l’opération est un musulman ou un homme du Livre.

LE CONSEIL recommande ce qui suit :

1. Les gouvernements des pays islamiques sont invitées à se rapprocher des autorités des pays non-musulmans où des musulmans vivent, de manière à offrir à la communauté musulmane la possibilité d'abattre les animaux à l'aide d’une méthode acceptable pour la Shari 'a sans les assommer.

2. Pour éliminer tous les problèmes découlant de l'importation de viande de pays non-musulmans, il est nécessaire de mettre en œuvre les mesures suivantes :

a) Développer l'élevage dans les pays islamiques afin de parvenir à l'auto-suffisance dans ce domaine.

b) Limiter, autant que possible, l'importation de viande aux pays islamiques.

c) Importer des animaux vivants et faire l'abattage en fonction de méthodes de la Conférence islamique, de manière à s'assurer que les conditions fixées par Shari 'a sont observées.

d) Demander à l'Organisation de la Conférence islamique de mettre en place une Instance islamique unique afin d'améliorer les opérations de contrôle de viande importée, et donc en créer une institution chargée de la tâche d'établir des règles détaillées précisant les conditions de la charia, l'abattage et d’effectuer directement sur place le contrôle et la supervision de cette tâche, avec l'assistance d'experts dans la charia et de techniciens. Une marque distinctive déposée et protégée à l'échelle internationale par la loi permettrait de valider une viande certifiée par cet organisme.

e) Entreprendre de faire de l'institution mentionnée au paragraphe (d) la seule autorité chargée de l'exécution de cette mission de contrôle et appelant les pays à la reconnaître pour seule autorité.



English

Mission of control and calling upon countries to recognize only authority.

f) Pending the implementation of recommendation contained in paragraph (d) above, it is requested from meat importers and exported to commit to fully respect lawful conditions for the slaughtering of any animal intended for the consumption in Islamic countries, in order to spare muslims from committing

Prohibited acts (Haram) by resorting to easy solutions and Importing meat without making sure from the outset that the Animal has been slaughtered in a proper way .

Verily Allah is All Knowing!



Français

f) En attendant la mise en œuvre de la recommandation contenue dans le paragraphe (d) ci-dessus, il est demandé aux importateurs et exportateurs de viande de s'engager à respecter pleinement les conditions légales pour l'abattage d'un animal destiné à la consommation dans les pays islamiques, afin d'épargner aux musulmans de commettre des actes interdits (Haram) en recourant à des solutions faciles et importation de viande sans s'assurer d'abord que l’Animal a été abattu d'une manière appropriée.

Certes, Allah est Omniscient !

Aller à l'essentiel

• L'origine de notre démarche
• Ce que vous devez savoir
• Guide de la traçabilité

Partenariat

Vous souhaitez devenir partenaire de la Société Française de Contrôle de Viande Halal ou encore bénéficier de l'expertise et des conseils du leader européen et N°1 Français de la certification Halal (agréé pour l'ensemble du monde Arabo-Musulman pour la certification des produits agro-alimentaire Halal) ? 

Alors contactez-nous par le biais du formulaire suivant...

Devenir partenaire

Avis important SFCVH

Nous demandons aux consommateurs de toujours vérifier la DLC* (Article R. 119.5 du code de la consommation) avant d’acheter un produit.

Elle est obligatoire pour les produits périssables, dont la consommation au-delà de cette date peut présenter un danger immédiat pour votre santé.


*DLC = date limite de consommation, cette inscription se trouve sur l’ensemble des étiquettes des produits.

Traçabilité

Le contrôle de qualité «Halal» concerne donc tous les produits de l’industrie agro-alimentaire, de manière à identifier formellement toute substance ou additif qui ne répondrait pas aux exigences du rite islamique... >> Lire la suite...