L'islam et l'alimentation

Accueil > Le Halal > L’Islam & l’Alimentation > L'islam et l'alimentation

DIEU a mis à la disposition des êtres humains toutes les denrées alimentaires afin qu’ils puissent les utiliser. A l’appui, le verset coranique 168 de la sourate II (la vache)

« Hommes, mangez ce que la terre offre de licite et de bon, gardez vous de suivre les traces de Satan, il est pour vous un ennemi déclaré »

DIEU a appelé les humains, pour qu’ils mangent les excellentes nourritures de la grande table servie (la terre) déjà façonnée et préparée par DIEU, et pour qu’ils ne suivent point les chemins et les voies tracés par le Diable.

Pour son propre avantage, DIEU en créant l’homme, lui a mis à disposition toutes les ressources que renferme la terre. Il lui a dressé l’animal, et enfin lui a permis de faire rendre le dernier soupir à ce même animal. L’invocation de DIEU étant considérée dans ce cas, comme une déclaration faite par l’homme qui notifie cet acte exécuté par la permission et le consentement de DIEU.

A partir des versets coraniques explicites, les oulémas déduisent sur le fond que l’homme peut en tirer des profits et qu’il en a permission en vertu de ces textes. DIEU tire au clair ce point conformément au verset 29 de la sourate II (la vache)

« C’est lui qui pour vous créa ce qu’il y a sur la terre en sa totalité, puis, s’en prenant droit au ciel, en sept cieux l’équilibra. De toute chose, il est le connaissant »

De même que le verset 20 de la sourate XXXI (Luqman)

« Ne voyez-vous pas que DIEU a soumis à votre service ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Et il vous a comblé de ses bienfaits apparents et cachés »

DIEU n’a pas crée ces choses et les met à disposition de l’homme en lui en faisant don pour prononcer ensuite des interdits dans le but de les lui rendre illicites. Toutefois, DIEU a effectivement prononcé quelques interdits mais c’était pour de bonnes raisons.

La sphère des choses rendues illicites, en Islam, s’est fort rétrécie tandis que les choses rendues licites se sont bel et bien, structurés et développées.

Les manuscrits, les textes (religieux) explicites et qualifiés de « sahih » (authentiques) qui font état de la prohibition, sont d’un nombre très limité.

Tout ce qui n’a été l’objet ni d’autorisation, ni d’interdiction, est demeuré en Islam, dans la sphère de la permission et est aussi, entré dans le cadre de la grâce divine. A ce propos, dans un hadith d’ après Selman EL-Farissi :

« On demanda au prophète, son avis à propos du beurre, du fromage et de la fourrure. La chose permise répond-il, n’est que la chose licite que Dieu n’a pas défendu dans son livre ; et la chose interdite n’est que la chose illicite que Dieu, lui-même a défendue dans son livre. En outre, ce que Dieu a passé sous licence, est considéré comme une chose que Dieu nous a fait grâce »

Le prophète n’a pas jugé utile de répondre aux questions ayant trait aux détails mineurs. Il renvoie à une règle à laquelle on doit recourir pour qu’on soit initié à la connaissance des choses licites et illicites. Il suffit de connaître ce que Dieu a interdit pour s’assurer que tout le reste est bel et bien, bon et licite. Le Prophète a aussi dit d’après Abi Taâlaba El Kouchami :

« Dieu a prescrit des devoirs ; ne les négligez pas ! Il a prohibé certaines choses ; ne les transgressez pas ! Il s’est tu au sujet de certaines choses par miséricorde, non par oubli, ne cherchez pas à les connaître ».

Ce hadith est rapporté par Dara Qotni


Aller à l'essentiel

• L'origine de notre démarche
• Ce que vous devez savoir
• Guide de la traçabilité

Partenariat

Vous souhaitez devenir partenaire de la Société Française de Contrôle de Viande Halal ou encore bénéficier de l'expertise et des conseils du leader européen et N°1 Français de la certification Halal (agréé pour l'ensemble du monde Arabo-Musulman pour la certification des produits agro-alimentaire Halal) ? 

Alors contactez-nous par le biais du formulaire suivant...

Devenir partenaire

Avis important SFCVH

Nous demandons aux consommateurs de toujours vérifier la DLC* (Article R. 119.5 du code de la consommation) avant d’acheter un produit.

Elle est obligatoire pour les produits périssables, dont la consommation au-delà de cette date peut présenter un danger immédiat pour votre santé.


*DLC = date limite de consommation, cette inscription se trouve sur l’ensemble des étiquettes des produits.

Traçabilité

Le contrôle de qualité «Halal» concerne donc tous les produits de l’industrie agro-alimentaire, de manière à identifier formellement toute substance ou additif qui ne répondrait pas aux exigences du rite islamique... >> Lire la suite...